Méthodes physico-chimiques et appareils à contrôler la qualité des produits

Spécialité "Méthodes physiques et chimiques et les appareils du contrôle de la qualité des produits " (4,5 ans d’études)

Spécialisations: "Certification des produits manufacturés"; "Certification des produits alimentaires"; 

 "Certification des produits pharmaceutiques".

Les promus deviennent les spécialistes dans le domaine de la standartisation, certification, métrologie, sécurité de production, systèmes de management de la qualité. Ils assimilent toutes les méthodes modernes et les appareils pour mesurer les propriétés des matériaux et produits, leur identification et la mise en évedence des falsifications, ainsi que les acquis du travail et l’élaboration individuele de la documentation scientifique et technique comme des standarts d’Etat, méthodes d’exécution des mesurages, conditions techniques, réglements. La formation substancielle dans le domaine de la chimie fondamentale et appliquée, de la physique, mathématiques, fondée sur les approches systématiques et d’innovation rend les promus être de bons ingénieurs, mais aussi des chercheurs en perspective.

    La chaire est équipée par l’installation scientifique unique moderne, y compris l’installation scientifique unique de mesurage, un centre de consulting qui élabore des systèmes de qualité d’après les commandes des entreprises, un laboratoire microbiologique des aliments (un organisme de certification est à planifier) font partie de la chaire.

    Au cours des études les étudiants sont activement attirés à participer aux recherches et études faites par la chaire dans le cadre des programmes du niveau national, régional, d’une branche d’industrie, ainsi que d’après les commandes des entreprises de la république.

   Actuellement les travaux scientifiques des étudiants deviennent vainqueurs aux concours intérnationaux. Ce fait permet aux promus de la qualification académique d’ingénieur de certification de travailler aux entreprises du système "Gosstandart" de l’industrie chimique, pétrochimique, de constructions mécaniques, alimentaire, pharmaceutique et aux groupements scientifiques y compris à l’Academie des sciences du Bélarus, de continuer avec succès ses études à la magistrature et l’aspiranture.